Boomerang - Tatiana de Rosnay

Publié le par Marie

 

 

 boomerang.jpg

 

Pour son quarantième anniversaire, Antoine offre à Mélanie, sa cadette, un week-end à Noirmoutier où, enfants, ils passaient leurs vacances.

Soudain, sur la route du retour, c’est l’accident. « Ma sœur voulait me dire quelque chose….

Tout est arrivé si vite», explique Antoine au chirurgien. Seul dans la salle d’attente, l’angoisse au ventre, il fait le bilan de son existence : sa femme l’a quitté, ses ados lui échappent, son métier d’architecte l’ennuie comme ses aventures d’un soir, et son père, vieillard tyrannique, lui empoisonne l’existence.

Comment en est-il arrivé là ? Pourquoi ce manque de confiance ? Et surtout, que voulait lui révéler sa sœur ? 

Alors que Mélanie se remet, Antoine tente d’apprivoiser ce boomerang du passé qui revient empreint de vérité sur leur mère, morte il y 35 ans. Mais c’est sa rencontre avec une embaumeuse sexy, juchée sur une Harley Davidson, la sensuelle et fine Angèle, qui saura redonner un sens à sa vie. 


Histoire d’un homme dont le monde vacille, Boomerang dose avec adresse suspense, comédie et émotion. Ce portrait d’un homme amoureux nous fait rire et nous serre le cœur.

 

Ma Critique

 

Une histoire à laquelle je me suis intégrée dés les premières lignes.

Le quatrième de couverture résume suffisamment ce roman, j'en dévoilerai pas beaucoup plus.

 

J'ai été tenue en haleine trés souvent, un scéne se termine, se dévoile qu'elle rebondit sur un autre fait, ainsi le lecteur est maintenu en haleine jusqu'à la dernière page.

Antoine est un homme attachant, il souhaite découvrir, comprendre, revenir des années en arrière sur les raisons de la mort de sa maman.

L'histoire est conté de façon que l'on s'imagine trés bien les scénes et les histoires de famille du passé.

On se promène dans Paris, la Vendée : Noirmoutier, le passage du Goix.

Un détail important que j'ai bien aimé et qui donne du suspens dés le 5° chapître ce sont ces lettres diffusées qui fatalement mets en haleine.

 

Boomerang est le second livre que je découvre de Tatiana de Rosnay et ce ne sera pas mon dernier car je suis tentée par " Le voisin"  " La mèmoire des murs".

Il y a aussi dans les rayons des poches " Elle s'appelait Sarah"; mais j'avoue que si l'histoire est poignante je n'ai pas l'envie de lire ce livre pour le moment.

Je me souviens avoir lu MOKA et apprécié ce roman également maintenant le lecteur jusqu'au dernier chapitre.

 

oklittérature20102011

Publié dans J'AIME.....BEAUCOUP

Commenter cet article

Anis 12/04/2011 14:36



Tu as raison, c'est un bon livre, avec une histoire bien ficelée, qui tient le lecteur en haleine jusqu'au bout. Ton article apparaît bien dans la communauté, pas de problème. pour déposer les
billets tu cliques sur Challenge en haut à côté de destins de femmes, et autres et tu aboutis aux deux challenges, tu choisis celui qui t'intéresse et tu déposes ton lien en commentaire. Sinon ne
t'inquiète pas, ce n'est pas grave si tu ne termines pas le challenge, le principal est de participer et que ce soit l'occasion pour toi de découvrir des lectures nouvelles.



Marie 17/04/2011 07:40



Merci de ta visite Anis. Je te dis à bientôt. Bon WK