Des Vents Contraires - Olivier Adam -

Publié le par Marie

 

 vents.jpg

 

Résumé

Depuis que sa femme a disparu sans jamais faire signe, Paul Andersen vit seul avec ses deux jeunes enfants.

Mais une année s'est écoulée, une année où chaque jour était à réinventer, et Paul est épuisé. Il espère faire peau neuve par la grâce d'une retour aux sources et s'installe alors à Saint-Malo, la ville de son enfance.

Mais qui est donc Paul Andersen ? Un père qui, pour sauver le monde aux yeux de ses enfants, doit lutter sans cesse avec sa propre inquiétude et contrer, avec une infinie tendresse, les menaces qui pèsent sur leur vie.

Dans ce livre lumineux aux paysages balayés par les vents océaniques, Olivier Adam impose avec une évidence tranquille sa puissance romanesque et son sens de la fraternité.

Ma Critique

J'ai beaucoup aimé ce livre, malgré la douleur, les angoisses,  la déprime qui demeure.

Certaines critiques n'ont exposé que ce côté lugubre, le comportement alcoolique, désabusé de Paul.


Dés les premières lignes j'ai surtout ressenti l'amour  et l'attention de ce père ; cette tendresse distribuait à Clément et Manon ;  souffrant de la disparition inexpliquée de Sarah leur Maman.


Un frère et une sœur qui s'aiment beaucoup, veillant l'un sur l'autre malgré leur jeune âge.(9 et 5 ans)

Ces moments partagés avec les enfants sont superbes, merveilleux.


On perçoit beaucoup de sentiments, de mélancolie, et d'espoir .


Le comportement, les états d'âme des uns et des autres sont dépeints avec une telle  authenticité.

Olivier Adam a cette particularité de décrire des scènes imagées.

On ressent les bruits, les silences, les couleurs ; autant de clichés exposés par des mots.

Chaque scène ; qu'elle décrive la nature, les personnages se révèlent comme tel : puissant, vivant, authentique !


 On est conquit pour ce qui fait le charme de cet écrivain, auquel s'ajoutent les rebondissements des enquêtes policières parsemant mystère, et action.

Une p'tite merveille. !

Commenter cet article

Sandrine(SD49) 21/03/2011 18:13



j'avais beaucoup aimé ce livre lu il y a peu