La distribution de lumières - Stéphanie Hochet -

Publié le par Marie

 

distrribution-de-lumieres.jpg

A première vue, Aurèle est simplement une adolescence dévergondée. Elle ne se sépare jamais de son frère Jérôme, qui incarne la figure de l’idiot. Au collège de Mortissieux, elle suit les cours de musique d’Anna Lussing. Anna devient pour Aurèle une obsession, un manque, une cible.

Pasquale Villano, un traducteur italien exilé en France, rencontre Anna, s’éprend d’elle. Et le paiera cher.

Roman sur les tentations dangereuses de l’adolescence, la cruauté et la candeur, La distribution des lumières met en mouvement des personnages qui s’opposent, se reflètent, s’éblouissent, chacun en proie à une vérité intérieure.

 

Mon Avis

 

Déconcertante comme histoire.

Perturbatrice face à cette ado : Auréle résidant dans une banlieue dont l'appartement donne vue sur celui de sa professeur de musique Anna dont elle est amoureuse.

Auréle vit autour de sa mère, du petit ami de celle-ci, elle prend sous son aile son demi-frére Jérôme, handicapé mental, aimant s'exibé.

Jérôme n'a d'yeux que pour cette soeur, celle-ci profitera de ses faiblesses pour lui monter la tête.

Le fera fantasmer sur sa prof ; puisque déséquilibré commettra un viol, un meurtre , celui d'une jeune fille.

Cette jeune fille sera retrouvée en forêt par Pasquale, le petit ami d' Anna, il sera donc soupçonné.

Auréle ne déononcera pas Jérôme, tout ce que cette gamine espére c'est que Pasquale s'éloigne d' Anna.

La gamine fera même des avances à Pasquale, cet homme en est perturbé.

Quelques temps plus tard, un second meurtre, sur lequel Pasquale est encore présent et ou cette fois des empruntes l'accusent....

Il connait le, les meurtriers...

Je suis restée ébahie sur sa réflexion, sa décision ....

Les passages politiques d' Italie ne m'ont pas passionné, j'ai trouvé que cela prenait trop d'ampleur sur le roman ; on a bien compris que Pasquale fuyait son pays à cause de ça.

J'ai découvert une jeune auteure, sa façon d'écrire est intéressante.

J'ai aimé assez bien ce livre.

 

cdi

Publié dans J'AIME.....UN PEU

Commenter cet article