Le joli mois de mai - Emilie de Turckheim -

Publié le par Marie

joli mois de mai m

 

En ce joli mois de mai, Monsieur Louis repose sous un arbre, une balle de fusil dans la gorge.

Par testament , il lègue à cinq clients chasserus sa maison, sa forêt peuplée de sangliers, son élevage de porcs et même Aimé,  l'homme à tout faire de la propriété.

Les héritiers débarquent : un inspecteur à la retraite, un couple rapace, un militaire, et un tenancier de bordel.

Sans l'ombre d'une pensée pour le défunt, avidement, ils attendent le notaire. Qui ne viendra jamais.

Emilie de Turckheim, dans une langue brute, ironique et cruelle, séme doute et indices avec la virtuosité d'un maître de susspense.

Entre amour et vengeance, un huis clos à la Chabrol.

 

Mon avis

Dés les premières lignes je me suis demandée ou j'allais avec ce bouquin, le dialogue s'il est raconté par un adulte " Aimé" paraît être un bel idiot.

On imaginerait plûtot un gamin de 6/8 ans qui raconte.

Les phrases sont mal tournées, j'aurais pu abandonner, mais comme le livre n'est pas trés épais je m'y suis tenue et finalement j'ai eu raison.

Aimé, jeune homme de 24 ans aidé de son ami Martial et d'un autre homme tantôt taxi, ambulancier Abdallah.

Aimé reçoit donc les parisiens, " tête de chiens".Mr et Mme Truchon, le commandant Lyon Saëck, Sacha Milou le tenancier de bordel et Mr Hi.

Aimé les décrits avec sa façon de parler, ses mots enfantins.

Se référe souvent à ce que Monsieur Louis (son mâitre décédé) aurait dit, aurait fait, aurait pensé.

Et puis revient souvent Lucette...

Deux animaux également ont leur place,  Grin le chat  de la maison et Pistache le chien de Sacha.

Sans se poser de questions ce petit monde a répondu présent pour toucher tout ou parti de l'héritage.

Pendant l'attente du notaire , des discutions, des disputes, et peu à peu on tiendra le fil de l'histoire vraiment bien dissimulé.

J'avoue que finalement ce roman est désopilant, ahurissant.

Une jeune romancière de 24 ans ayant déja 4 romans à son actif.

Tentée de les découvrirent suis-je !

 

cdi

Publié dans J'AIME.....UN PEU

Commenter cet article