Un soupçon légitime - Stefan Zweig -

Publié le par Marie

 

 soupcon-legitime.gif

 

Un soupçon légitime raconte l'histoire d'un homme dont les passions vont causer le malheur de son entourage.
John Limpley s'installe à la campagne avec son épouse et adopte un chien, Ponto.

Adulé par son maître, l'animal se transforme en tyran... jusqu'au jour où il est délaissé, lorsque la jeune femme tombe enceinte.

Le drame qui va suivre est d'autant plus tragique qu'il reste inexpliqué.

Dans cette nouvelle angoissante, inédite en français, on retrouve le style inimitable de Zweig et sa finesse dans l'analyse psychologique.


Comme dans Lettre d'une inconnue ou Le joueur d'échecs, il dépeint avec virtuosité les conséquences funestes de l'obsession et de la démesure des sentiments.

 

Mon Avis

 

Je ne connaissais pas cet auteur ; autant dire que je n'ai jamais fait beaucoup d'études et encore moins littéraire . Les enfants n'ont pas du étudier cet auteur non plus ..

 

Cette nouvelle m'a plu, et si elle est exagérée semble assez réaliste, quoi qu'il en soit je n'aimerais pas vivre aurpés d'une personne aussi passionnée momentanément.

Dans un premier temps  son épouse  respire le jour ou ils emménagent dans cette nouvelle maison, les trajets de Mr Limpley pour se rendre au travail le tienne un peu plus éloigné de la maison .

Il envahira considérablement ensuite leurs seuls voisins (Betsy) la naratrice et son mari .

Le cadre est verdoyant, le canal longe l'arrière de leurs habitations.

Betsy ne trouvera pas mieux pour tenir compagnie à Mme Limpley de lui offrir un chiot,un bouledogue, mais finalement c'est Mr Limpley qui s'accaparera ce chien, il en fera le Roi de la maison, du coup l'animal en profite et méne le maîte par le bout du nez...

Evidemment du jour au lendemain le maître ne s'occupe plus du chien, il vient d'apprendre que son épouse attend un enfant... toute son attention, ses recommandations se reporte sur  la future maman.

Ponto est largué, manifeste son désaroi dont personne ne prends en considération, le chien cherche à comprendre et agira en conséquence le jour ou il découvrira pourquoi il a été abandonné.

 

Je dirais qu'il y a des leçons a retenir pour les couples qui ont un chien quand survient ensuite l'arrivée d'un enfant, d'un bébé. Il faut savoir conjugué les deux pour que cela se déroule au mieux, et là encore l'expérience me démontre chaque jour que rien n'est gagné.

 

Je fus déçue en terminant la nouvelle de m'apercevoir que la seconde partie était un récit en anglais ... War er es ?  déja je ne sais le traduire; je passe ces pages pensant découvrir une autre nouvelle .... là sur le coup encore déçue , le titre est Stefen Zweig : le monde d'hier par Isabelle Hausser; je m'oblige à lire quelques pages et irait jusqu'au bout de livre qui retrace finalement la vie de ce personnage illustre. J'ai découvert plus profondément l'homme, l'écrivain, ses différentes publications.

Rien n'indiquait dans ce livre en 4° de couverture le contenu de ce petit roman de 175 pages.

 

salon5

Publié dans J'AIME.....UN PEU

Commenter cet article

Bénédicte 02/03/2011 16:29



je ne connais pas cette nouvelle mais j'en ai souvent entendu parler. C'est un auteur que je chérie Ses descriptions sentimentales sont inégalables



Marie 03/03/2011 09:30



J'ai été enthousiasmée par celle ci et demande à le découvrir encore. Merci de tonpassage et à une autre fois peut-être.